Cycle “Autour de l’arbre” – Les intervenant·e·s

Dès avril 2021, cheminons “Autour de l’arbre”, pour un cycle d’expérimentations et de connaissance.

Outre Ernst Zürcher, ingénieur forestier suisse et auteur du livre “Les arbres, entre visible et invisible”, et Pascale d’Erm, journaliste, essayiste et réalisatrice française, spécialisée dans les questions de nature et d’environnement, une vingtaine d’intervenants de grande qualité, d’ici et d’ailleurs, nous font le plaisir de participer à ce cycle.

 

  • Olivier De Voghel

  • Mohammed Taleb

  • Pascale Derm

  • Nolwenn Lecuyer

  • Bernard De Renesse

  • Francis Halle

  • Ernst Zurcher

  • Philippe De Wouters

  • Cecile Bolly

  • Gauthier Chapelle

  • Aline Wauters

  • Bernadette Rey

  • Genevieve Michon

  • Bruno Sirven

  • Ricardo Rey

  • Francis Martin

 

Les intervenant-e-s tout au long de l’année

Francis Hallé

Francis Hallé

Né le 15 avril 1938 à Seine-Port (Seine-et-Marne), Francis Hallé est diplômé de la Sorbonne et de l’université d’Abidjan. Professeur de botanique à l’Université de Montpellier, il s’est spécialisé dans l’étude des arbres et des forêts tropicales humides. Parmi ses travaux, la série de missions scientifiques qu’il a dirigée de 1986 à 2003, baptisée Le Radeau des Cimes est remarquable. Grâce à une plateforme légère innovante installée au-dessus de la cime des arbres des forêts primaires, lui et son équipe ont pu observer de façon originale la forêt, les arbres d’en haut, au niveau de la canopée et découvrir ainsi une biodiversité végétale et animale extraordinaire encore inconnue, en Guyane, au Gabon, à Madagascar et au Panama. Régulièrement, il dénonce la déforestation, le saccage des forêts primaires, réserves exceptionnelles de vie sur Terre. Ces forêts qui ne constituent que 6% des terres émergées abritent au moins 75% de la biodiversité mondiale. Sur une idée originale de Francis Hallé, le cinéaste Luc Jacquet réalise en 2013 un film sur les forêts tropicales menacées : « Il était une forêt ».

Bibliographie sélective :

  • Éloge de la plante, pour une nouvelle biologie (Le Seuil, 1999)
  • Le Radeau des cimes, l’exploration des canopées forestières avec Dany Cleyet-Marrel et Gilles Ebersolt, (Lattès, 2000)
  • Essai sur l’architecture et la croissance des arbres tropicaux (Masson, 2002)
  • Architecture des plantes (2004)
  • Plaidoyer pour l’arbre (Actes Sud, 2005)
  • Aux origines des plantes (Fayard, 2008)
  • La Condition tropicale. Une histoire naturelle, économique et sociale des basses latitudes (Actes Sud, 2010)
  • Du bon usage des arbres, un plaidoyer à l’attention des élus et des énarques (Actus Sud, 2011)
  • Un jardin après la pluie (Armand Colin, 2013)
  • Il était une forêt, le film (Actes Sud, 2013)
  • Photographie de Francis Hallé © Radio France (Biographie de la Documentation de Radio France, octobre 2013)

Lien You tube : Francis Hallé, l’homme qui rêvait les arbres

Mohammed Taleb

Mohammed Taleb

Philosophe algérien, conférencier et écrivain, Mohammed Taleb est formateur en Écopsychologie et en Éducation relative à l’Environnement. Il s’est formé dans cette dernière discipline à l’Université du Québec à Montréal. Il préside l’association de philosophie “Le singulier universel” au sein de laquelle il anime le projet de l’Université de l’ me du monde. Depuis de nombreuses années, il travaille sur les interactions entre spiritualité, écologie, critique sociale, dialogue interculturel et nouveaux paradigmes scientifiques. Il est le responsable de l’Unité de recherche « Écologie, Éducation relative à l’Environnement et Ecodéveloppement » au sein de l’Institut Frantz Fanon, basé à Bruxelles.

Ernst Zürcher

Ernst Zürcher

Ingénieur forestier, docteur en sciences naturelles, professeur et chercheur en sciences du bois à la Haute École spécialisée bernoise, chargé de cours à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et à l’École polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ), Ernst Zürcher étude plus particulièrement les structures temporelles des arbres (la chronobiologie). Il est l’auteur de nombreux articles scientifiques et du livre “Les arbres entre visible et invisible” (Actes Sud. 2016).

Lien youtube :
Les arbres pour guérir la terre
Ernst Zürcher, expert en langue des bois
Les arbres, comme modèle pour le futur
Les arbres entre visible et invisible, pour une action efficace face aux changements climatiques

Philippe de Wouters

Philippe de Wouters

Philippe de Wouters est directeur à la Société Royale Forestière de Belgique et gérant de la sprl La Petite Houssière, une coopérative qui gère le bois de Bonlez avec une trentaine d’autres coopératrices.eurs.

Olivier de Voghel

Olivier de Voghel

Olivier de Voghel est élagueur et kinésithérapeute. Une expérience de 25 ans d’élagage, il touche, sent et connaît le bois. De quoi rehausser encore la qualité de nos animations. Pédagogue hors pair, Olivier, c’est la sérénité en condensé, c’est le maître qui accompagne avec assurance les participants dans l’apprentissage de la grimpe d’arbres.

Cécile Bolly

Cécile Bolly

Après un doctorat en médecine et une licence en sciences naturelles appliquées, Cécile Bolly a complété sa formation médicale par un DEC et un DU en éthique de la santé à l’UCL (1999) et à Lille (2000), puis par un Certificat européen de thérapeute familiale et systémique à Bruxelles (CEFS), en 1999. Depuis lors, elle anime de nombreuses formations à l’écoute et à la réflexion éthique pour les soignants. Médecin et enseignante à la Haute Ecole Robert Schuman de Libramont et à la Faculté de médecine de l’UCL, Cécile Bolly est aussi guide-nature, photographe et écrivain. Elle est passionnée par les arbres, qu’elle aime rencontrer dans la solitude, mais qu’elle aime aussi faire découvrir par des promenades guidées, par des stages, par des livres ou encore des expos-photos.

Nolwenn Lécuyer

Nolwenn Lécuyer

Ingénieure agronome spécialisée dans les sols, Nolwenn Lécuyer s’oriente vers l’accompagnement des personnes et la facilitation dans les groupes en milieu forestier après 20 d’expériences professionnelle comme coordinatrice de projets dans les matières environnementales (pollution des sols; lutte contre le changement climatique; études d’impact environnementales) et manager dans différentes organisations privées et publiques. Elle est guide certifiée en Shinrin Yoku, coach et facilitatrice et se positionne comme éclaireuse des liens entre l’environnement – et particulièrement la forêt- et les humain.e.s. Elle propose des “bains de forêt” (sylvothérapie japonaise), des bains en eaux naturelles froides, des marches coachées et des stages, des week-end et séjours à la demande d’organisations et de publics ciblés.

Francis Martin

Francis Martin

Francis Martin est docteur en physiologie végétale, biologiste et mycologue. Il est microbiologiste et génomicien dans l’unité Interactions arbres-microorganismes (IAM), unité mixte INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) – Université de Lorraine. Spécialisé dans l’étude des génomes des champignons et des interactions symbiotiques entre les champignons et les arbres, il est, depuis 2012, directeur scientifique du laboratoire d’excellence Advanced Research on the Biology and Ecology of Forests (Arbre), financé dans le cadre du programme d’investissements d’avenir. Il est l’un des grands spécialistes mondiaux de la forêt. Il explore depuis 1981 les mécanismes symbiotiques entre les champignons et les arbres. Il a notamment découvert comment les arbres et les champignons communiquent entre eux. Il est l’auteur d’un ouvrage paru en 2019 aux éditions HumenSciences : “Sous la forêt: Pour survivre il faut des alliés”.
Liens you tube :
Tendance Première : Le champignon, un allié pour survivre
La face cachée des sous-bois
La vie secrète des arbres

Gauthier Chapelle

Gauthier Chapelle

Docteur en biologie et ingénieur agronome, il est co-auteur avec Pablo Servigné de “L”entraide, l’autre loi de la jungle” et d’autres ouvrages comme « Le Vivant comme modèle ». Avec sa connaissance du monde vivant et la démarche du biomimétisme, Gauthier Chapelle nous emmène dans l’intelligence fascinante de la nature et des écosystèmes. Gauhier est aussi facilitateur du Travail qui Relie (Terr’Eveille).

Aline Wauters

Aline Wauters

Aline Wauters est animatrice et formatrice à la Maison du Développement Durable de Louvain La Neuve. Aline s’intéresse à tous ces contre-courants dans les domaines qui préfigurent un changement de paradigme et propose des ateliers permettant à toutes nos intelligences d’être présentes en sollicitant notre corps, nos sens, nos émotions et notre imaginaire pour creuser de nouveaux sillons. Elle anime des ateliers du Travail Qui Relie (Joanna Macy) longs de 21 jours avec des groupes de femmes en immersion totale dans la nature depuis 2017.

Pascale d’Erm

Pascale d’Erm

Pascale d’Erm est journaliste, essayiste et réalisatrice française, spécialisée dans les questions de nature et d’environnement. Elle a travaillé pour la Fondation Nicolas-Hulot, Yann-Arthus Bertrand, l’ex Cinquième (Gaïa, 1997-2000), France 3 Ouest (magazine Littoral, de 2000 à 2006) et Ushuaïa TV (2010-2015) où elle a notamment dirigé les enquêtes du magazine écologique « Passage au Vert ». En tant que journaliste, elle a collaboré aux magazines Santé Magazine, Régal ou Psychologies Magazine notamment. Dans l’édition, elle a créé et dirigé la collection Les nouvelles utopies des éditions Ulmer où elle a publié « Vivre ensemble autrement » (2009), « Vivre plus lentement » (2009), « Se régénérer grâce à la nature » (2010), « Maisons en bois, du rêve à la réalité ». Elle a dirigé la rédaction des “Affranchis Jardiniers”. Elle aussi publié des ouvrages d’éco-citoyenneté pratique chez Glénat (Devenir écocitoyen, Devenir une écomaman, Découvrir le recyclage et la récupération…en 2008). En 2014, elle a publié « Ils l’ont fait et ça marche, comment l’écologie change déjà la France » (les Petits matins) qui fait le récit de 14 territoires en transition écologique et sociétale. Son livre, Sœurs en écologie, paru début avril 2017 aux éditions La Mer salée, fait le récit des liens entre les femmes, la nature et l’écologie depuis Hildergarde de Bingen au Moyen-âge jusqu’à nos jours. L’autrice y propose la notion de “sororité écologique”, solidarité active des femmes qui s’engagent pour préserver le vivant, en péril dans le monde entier. En 2019, elle publie Natura qui se présente comme synthétisant 25 années de recherche sur les effets bénéfiques du contact avec la nature sur la santé physique et psychique.

Bernadette Rey

Bernadette Rey

Demeurant à l’orée du Parc national du Mont Saint Bruno depuis avril 1997, Bernadette Rey est sensibilisée par la nature et attirée par ses bienfaits depuis son enfance. En 1998, la découverte d’un anévrisme au cerveau lui fait prendre conscience de l’importance de renouer avec des pratiques lui permettant de faire baisser le niveau de stress causé par ses activités basées sur l’efficacité, l’efficience et la performance. Diplômée en sciences pures du Collège Bois de Boulogne, inscrite en architecture, en histoire de l’art puis en anthropologie à l’UdeM, elle poursuit une carrière professorale pendant 35 ans au niveau collégiale et universitaire.En 2009, lors d’un de ses séjours au Japon, le Shinrin Yoku se présente à elle alors qu’elle pratique le yoga (certification maitre yogi février 2019) autre médecine holistique qu’elle pratique depuis 2002. Ses voyages au Japon se multiplient. Elle sera certifiée guide en «Nature and Forest Therapy» par l’ANFT. Depuis 2015 elle communique à plusieurs reprises avec le Dr Qing Li (Nippon Medical Scholl of Tokyo, auteur de Forest Medicine), voulant respecter la pratique du Shinrin Yoku et son origine. À la fin du printemps 2017, ce dernier lui donne le mandat d’être présidente du Chapitre canadien de la société japonaise dont il est le fondateur, INFOM, la «International Society of Nature & Forest Medicine». En mars 2018 elle est invitée lors du symposium de INFOM Japon à Tokyo et reçoit la certification japonaise de guide en Shinrin Yoku.

Geneviève Michon

Geneviève Michon

Ethnobotaniste et directrice de recherche à l’Institut de recherche pour le Développement, Geneviève Michon est spécialiste des relations entre sociétés et forêts. Au cours de ses séjours à l’étranger, elle s’est plus particulièrement intéressée à la façon dont les agriculteurs du monde conçoivent et matérialisent leur rapport aux forêts, et aux conflits qui opposent agriculteurs et administrateurs des forêts. Elle est l’auteure de plusieurs livres, dont « Agriculteurs à l’ombre des forêts du monde (mars 2015, Actes Sud).

« Si on veut gérer la forêt, il faut penser sur le long terme, parce qu’il faut se mettre dans le temps des arbres. »

Liens You tube :
Quand le paysans domestique la forêt – 15/4/2020
Pour tout l’or du monde : vivre dans la forêt – 16/06/2011
Geneviève Michon #AuxArbres

Hervé Covès

Hervé Covès

Ingénieur agronome et frère franciscain, il porte en lui et nous offre l’émotion vraie que procure sa compréhension profonde et pénétrante du vivant et de la biosphère. Francis Hallé, qui signe la préface de son livre, – « Vivre ensemble : Notre monde truffé d’amour », 2016 – place Hervé Covès « dans la lignée intellectuelle de Humboldt et de Darwin ». Il danse entre science et spiritualité et transmet avec une passion communicative une sorte de mystique du vivant et de la beauté, qui nous touche au coeur et qui nous révèle un « monde amoureux ». Il aime la vie, qu’il proclame « belle » ! Il l’évoque, la partage et la voit dans les yeux de ceux qui l’écoutent. Homme de science et d’esprit, il fait partie de ces grands frères qu’il est urgent de connaître.

Bruno Sirven

Bruno Sirven

Bruno Sirven est géographe, spécialisé dans les domaines du paysage, de l’environnement, et plus particulièrement de l’arbre « hors-forêt », pour lesquels il est l’auteur de publications diverses, dont son dernier ouvrage paru en 2016 chez Actes Sud : « Le génie de l’Arbre ». Il collabore depuis 25 ans au sein de l’équipe d’Arbre et Paysage du Gers, qui assure des missions d’information, de conseil, d’étude, et de développement, et qui conçoit et accompagne chaque année la réalisation de centaines de chantiers de gestion et de plantation d’arbres, de haies champêtres, et d’aménagements agroforestiers. Il est impliqué dans des organisations régionales et nationales qui se consacrent à la promotion et au développement de l’arbre dans les pratiques et dans les territoires.

Bernard de Renesse

Bernard de Renesse

Co-fondateur de Terre & Conscience et membre actuel du comité de pilotage, Bernard de Renesse est paysagiste et jardinier.

Etienne d’Ansembourg

Etienne d’Ansembourg

Etienne d’Ansembourg est spécialisé dans le choix des arbres, l’élagage et l’abattage d’arbres.

Ricardo Rey

Ricardo Rey

Musicien, ébéniste et fervent défenseur de l’arbre, Ricardo Rey lance en novembre 2018 la DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’ARBRE qu’il appelle à signer.

Extrait :
” Moi, Ricardo Rey, être humain, constate l’immense perte des forêts sur la planète. Tout le long de ma vie j’ai appris l’importance de l’arbre dans le cycle de la Vie : Oxygène, eau, régulation de l’atmosphère, compensation de l’émission de CO2, fertilité des sols, le monde animal, végétal et des insectes. Ce cycle est aujourd’hui en danger, au bord de l’effondrement planétaire par la disparition des forêts primaires et la déforestation en cours partout. Pour cette raison, je fais un appel à la conscience humaine, un appel à l’ensemble des êtres humains qui souhaitent par leurs engagements, leurs valeurs et leurs compétences se réunir dans une Assemblée pour rédiger la déclaration universelle des droits de l’arbre.”
www.declarationuniverselledesdroitsdelarbre.org

 

🌳🍂
Envie de participer au cycle “Autour de l’arbre” ?

Je m’inscris !

 

Nous suivre!

Newsletter

Curieux ? Abonnez-vous à notre newsletter et restez au courant de toutes nos activités ! voir un exemple de la newsletter

Contact

Terre & Conscience asbl

Rue Rivelaine, 42, boite 10
1428 Braine l’Alleud (Belgique)

info@terreetconscience.be