9 initiatives inspirantes : Jardin’Ages

“La formation en permaculture a permis de consolider le sens global d’un tel projet intergénérationnel, d’aider à en accroitre la visibilité et de renforcer l’envie de concrétiser un projet respectueux de la nature à l’image de la place que nous voulons donner aux porteurs d’un handicap et aux personnes âgées”. Stéphane Decorte

Nom de l’initiative : La Fondation Jardin’âges    

Portée par: Stéphane Decorte et l’ensemble des volontaires du Projet Jardin’âges

En un mot: Interactions (la rencontre des générations et des différences).

Pouvez-vous décrire en quelques lignes le projet Jardin’âges?

« Jardin’âges » est une fondation qui a pour but de créer un centre de jour pour des adultes porteurs d’un handicap mental. Située à Chastre, elle est interconnectée à une résidence-services pour personnes âgées de plus de 60 ans, valides.

Le projet pilote est basé sur deux activités prises en charge par les jeunes handicapés mentaux, dans un esprit intergénérationnel, d’une part une activité maraîchère prônant et mettant en valeur les principes de la permaculture, du respect de la terre, du semis à la vente, avec l’aide collaborative des seniors qui le désirent et d’autre part une activité d’hôtellerie dans la résidence-services, source de contacts sociaux enrichissants.

Trop souvent, dans notre société, la personne en situation de handicap et la personne âgée sont dépossédées de leur autonomie. Jardin’âges vise à favoriser des interactions valorisantes entre ces deux groupes. Malgré leurs limites, elles disposent d’un libre arbitre et d’une capacité de choix que nous souhaitons promouvoir. Par ailleurs, par leur expérience et leur mode particulier de penser et de voir le monde, elles ont bien des choses à nous apprendre, notamment à nous débarrasser des préjugés et stéréotypes qui encombrent nos cerveaux. Et si nous changions de regard face à la différence ?

Il s’agit d’un superbe projet intergénérationnel, comment vous est venue cette idée? Quel a été l’élément déclencheur pour lancer cette initiative?

L’idée est née d’un groupe de parents ayant un enfant porteur d’un handicap mental. Comme nous savions que, devenus adultes, ils ne pourraient pas vivre une vie comme les autres et que les lieux d’accueil et de travail des adultes porteurs d’un handicap mental sont trop peu nombreux et ne correspondent pas toujours à la place que nous désirons leur donner dans la société, nous avons décidé de créer nous-même un centre de jour lié à deux activités constructives adaptées : l’horticulture et les services. L’interaction avec la vision d’une personne sensibilisée à notre projet et au bien-être des personnes âgées a permis de construire ce projet intergénérationnel pour faire se rencontrer deux populations très complémentaires et qui ont en commun de devoir trouver leur place dans la société.

Vous avez suivi une formation longue en Permaculture chez nous. Quel a été le rôle de Terre & Conscience dans le développement de Jardin’âges?

La formation en permaculture (outre son apprentissage technique notamment relatif à la collaboration avec la nature et entre les êtres humains) a permis de consolider le sens global d’un tel projet intergénérationnel, d’aider à en accroitre la visibilité et d’encore renforcer l’envie de concrétiser un projet respectueux de la nature à l’image de la place que nous voulons donner aux porteurs d’un handicap et aux personnes âgées.

Comment voyez-vous Jardin’âges dans le futur? Quels sont vos projets et de quoi avez-vous besoin pour les réaliser?

Jardin’âges sera un lieu de rencontre où chaque élément matériel, vivant ou humain, va interagir afin de créer progressivement un écosystème local harmonieux reliant les êtres entre eux et à la nature.

Nos principaux défis restent d’une part la recherche continue de financement qui permettra de concrétiser l’ensemble en le rendant autonome et d’autre part la rencontre de personnes prêtes à prendre part à ce projet pilote soit en tant que volontaires, apportant dynamisme, compétences, savoir-faire et savoir-être soit en tant que bénéficiaires, habitant la résidence-services ou travaillant dans le centre de jour, acteurs essentiels de la dimension intergénérationnelle.

Quels seraient vos conseils pour des futurs créateurs et créatrices de projet?

Tout d’abord de rêver afin de générer l’ensemble du sens du projet et ensuite de s’entourer des bonnes personnes motivées, apportant un regard complémentaire, critique et constructif sur le projet afin de passer à la phase de réalisation. Un projet bien réfléchi, cohérent et autonome aura également plus de chance d’être financé et de devenir réalité. La concrétisation d’un projet doit également se faire dans la bonne humeur et le respect.

Sites Internet : www.jardinages.be http://www.transitionchastre.be/blog/2017/03/04/la-fondation-jardinages/

Email: asbl.amis.jardinages@gmail.com

Téléphone : 0495 581226 (Jacques Darcheville)

Page Facebook : https://www.facebook.com/Jardinâges-asbl-et-fondation-389851937811812

>>> Pour retrouver les autres initiatives, cliquer ici

Nous suivre!

Newsletter

Curieux ? Abonnez-vous à notre newsletter et restez au courant de toutes nos activités ! voir un exemple de la newsletter

Contact

Terre & Conscience asbl

Rue Rivelaine, 42, boite 10
1428 Braine l’Alleud (Belgique)

info@terreetconscience.be